Chateaux et Hotels Collection
La Place de Mougins

Dès l'Antiquité, la situation exceptionnelle de Mougins sur la colline proche de la baie de Cannes est reconnue. La tribu ligure, établie au premier siècle avant Jésus-Christ, fait place à l'époque romaine à un relais de poste sur la voie Auriélia qui reliait Rome à Marseille.

Au Moyen Age, la région Cannoise et le village fortifié appartiennent aux moines de l'Ile de Lérins qui par la charte de 1438 accordent aux Mouginois le privilège d'être jugés sur place. La salle du Tribunal des Moines est la belle salle voûtée au premier étage de notre restaurant que nous appelons aujourd'hui « Salle des Moines ».

Le village s'agrandit, hors de ses anciennes fortifications mais en respectant la structure circulaire des remparts.

Le milieu du 19ème siècle voit le développement du tourisme d'hiver à Cannes, à l'instigation de Lord Brougham qui découvre cette bourgade de pêcheurs alors que se rendant en Italie, il doit faire demi-tour à Nice à cause d'une épidémie de peste.
Ce Lord fera connaître Cannes à toute la haute société anglaise qui viendra hiverner dans les splendides villas construites autour de la colline du Suquet, sur laquelle habitait les pêcheurs cannois.
Ces riches hivernants anglais venaient alors prendre le thé et boire le vin blanc mousseux du pays à Mougins, comme en témoigne la carte postale du début du siècle sur laquelle le Café de France affiche un panneau en anglais.
Il deviendra ensuite l'Hôtel de France puis le Rendez-Vous de Mougins.

Mougins a reçu depuis de nombreux hôtes. Certains sont devenus célèbres, tel Picasso qui lors d'un premier séjour en 1936 à l'hôtel « Vaste Horizon », aujourd'hui les Muscadins, peint entièrement les murs de sa chambre. L'artiste n'était pas encore célèbre, le patron de l'hôtel l'obligea à réparer l'outrage fait à son établissement !
Picasso repart à Paris en emportant dans ses bagages, la cuisinière de l'hôtel, Marinette, qui restera à son service quelques années. Vous pourrez, peut-être, avoir la chance de la croiser dans le village. Elle vous racontera dans son style très personnel de belles anecdotes sur celui qu'elle appelle encore « Monsieur ».
Picasso reviendra s'établir à Mougins à Domaine Notre Dame de Vie où il passera les dernières années de sa vie.

Picasso avait fait connaître Mougins en 1936 à ses amis Paul Eluard, Jean Cocteau, Man Ray, Rosemonde Gérard.
D'autres célébrités séjourneront ensuite au village. Edith Piaf, Fernand Léger, Francis Picabia, Yves Saint Laurent, Christian Dior, Winston Churchill, Catherine Deneuve, Roland Petit, Zizi Jeanmaire, Paul Anka, Jacques Brel qui viendra y préparer son brevet de pilote, le Duc de Windsor qui venait déguster les bouillabaisses préparées par Céléstin Véran à l'Hôtel de France.

En 1969, Roger Vergé ouvre en contrebas du village, le Moulin de Mougins, puis l'Amandier, qui fera connaître le village dans le monde entier. On ne comptait alors au village que deux restaurants !
Dans les années 70, Mougins était le village le plus « étoilé » de France avec 11 macarons au Michelin.

Le patrimoine culturel de Mougins mérite un détour : l'église Saint Jacques Le Majeur, récemment rénovée ainsi que ses orgues, le Chapelle Notre Dame de Vie que Churchill a souvent peinte, la Chapelle Saint Barthélémy.
Au musée de la Photographie, les plus grands photographes contemporains ont immortalisé Picasso. L'ancien Lavoir municipal accueille maintenant chaque mois un nouveau peintre ou sculpteur. Au détour des rues du villages, vous découvrirez les sensibilités différentes de nombreux artistes.

Mougins est la seule commune du littoral des Alpes-Maritimes composée pour plus de la moitié d'espaces verts et forêts. Dans le parc voisin de la Valmasque, vous découvrirez avec ravissement le spectacle des oiseaux migrateurs sur l'étang Fontmerle, au milieu d'une colonie de lotus.

Les sportifs apprécieront le choix offert par les deux parcours de golf, Séveriano Ballesteros estime que le Golf Cannes-Mougins est l'un des meilleurs parcours d'Europe !